Matsue est un forum de barges... Mais ils sont gentils et chaleureux

 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 11. La Cuisine Japonaise - La Musique Japonaise

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Directeur
Le Fondateur - Le Directeur

avatar

Masculin Messages : 372
Date d'inscription : 29/11/2011

Feuille de Personnage
Âge : 52 ans
Club :
Logement (avec numéro): Appartement 0

MessageSujet: 11. La Cuisine Japonaise - La Musique Japonaise   Ven 22 Juin - 15:25

Vous avez un sujet Role Play se déroulant autour d'un repas ?
Vous êtes curieux des mets de la cuisine asiatique ?
Kurokawa-Senseï a recensé pour vous quelques plats typiques !
Bon appétit !

Ingrédients de base
  • Aji no moto - Glutamate de sodium, agent de sapidité de la cuisine asiatique.
  • Azuki - Haricot rouge, ingrédient principal de nombreux desserts japonais.
  • Chikuwa - Pain de poisson pilé et grillé.
  • Chûka Aji - Glutamate de sodium, agent de sapidité des plats à la chinoise.
  • Daikon - Radis blanc.
  • Dashi - Bouillon de bonite ou d’algue, sous forme de granulés.
  • Edamame - Fève immature de soja, servis généralement en apéritif et accompagnés d’une bière.
  • Furikake - Assaisonnement constitué d’un mélange d’algues, de sésame et de petits poissons séchés servis sur le riz.
  • Gobô - Racine de bardane.
  • Goma Abura - Huile de sésame.
  • Gyôza no kawa - Pâte pour les raviolis chinois.
  • Harusame, "pluie de printemps" - Vermicelle de soja ou de pomme de terre.
  • Ichimi tôgarashi - Poudre de piment.
  • Ikura - Œufs de saumon.
  • Kakigori - Glace pilée, arrosée de sirop
  • Kamaboko - Pain de poisson plié, cuit à la vapeur.
  • Kanpyô - Lamelle de courge séchée nature ou assaisonnée, pour les makis généralement.
  • Kanten - Gélatine végétale extraite d’algues, appelée "agar-agar" pour préparer des entrées et des desserts.
  • Karaage-ko - Farine parfumée pour les poulets frits.
  • Karê no roux - Cube de curry à la japonaise.
  • Katsuobushi - Copeaux de bonite séchée, une des bases du dashi.
  • Kinako - Farine de soja, nature ou sucrée souvent utilisée pour les desserts.
  • Konbu - Algue séchée en forme de longs rubans, appelée "laminaire", une des bases du dashi.
  • Konnyaku - Pain d’amidon extrait de tubercules de taro, une plante tropicale.
  • Mirin - Saké doux et sucré, l'équivalent d'un quart de litre de saké chauffé avec environ cent grammes de sucre.
  • Miso - Pâte de soja fermenté, une des bases de la soupe miso. Il en existe plusieurs variétés.
    • Shiromiso, miso blanc au goût léger et raffiné
    • Akamiso, miso rouge qui est plus concentré
    • Awasemiso, pâte de soja fermenté plus concentré que le miso blanc mais plus léger que le miso rouge


  • Mochigome - Riz gluant utilisé pour des plats typiques et certaines pâtisseries japonaises comme les gâteaux de riz gluant du Nouvel An : omochi et mochi.
  • Naganasu - Aubergine longue.
  • Nira - Longue tige verte proche de la ciboulette, cultivée en Asie.
  • Nori - Algue. Il en existe deux variétés.
    • Aonori, algue verte qu’on saupoudre sur l’okonomiyaki, une crêpe japonaise
    • Yakinori, algue grillée pour le maki, vendue par dix


  • Râyu - Huile de piment.
  • Renkon - Racine de lotus.
  • Sansho - Poudre de faux poivrier.
  • Shôga - Gingembre, une des bases des sushi. Il en existe plusieurs variétés, vendues par lot de cent ou deux cent grammes.
    • Beni-shôga, gingembre mariné dans du vinaigre de prune salé, coupé en lamelles et accompagne des plats comme l’okonomiyaki ou le yaki-soba
    • Amazu-shôga ou "Gari", gingembre mariné dans du vinaigre sucré


  • Shôyu - Sauce de soja salée.
  • Shichimi - Poudre de sept épices.
  • Sushinoko - Vinaigre en poudre.
  • Tôfu - Pâte de soja.
  • Umeboshi - Prunes salées
  • Wakegi - Boulette chinoise ciselée.
  • Wasabi - Raifort japonais, moutarde verte.
  • Yakitori no tare - Sauce de soja sucrée, proche du caramel, pour les yakitori.


Plats typiques
  • Gyôza - Raviolis chinois à la viande, grillés.
  • Gyû-Don - Tranches de bœuf très fines, revenues dans des oignons et de la sauce de soja, disposées sur du riz. Plat bon marché.
  • Misokatsu - Côtelette de porc panée, trempée dans une sauce miso sucré. Plat typique de la région de Nagoya.
  • Misoshiru - Soupe miso, à base de bouillon de bonite.
  • Oden -Pot-au-feu japonais avec un assortiment de légumes : kamaboko, chikuwa et konnyaku.
  • Okonomiyaki - Crêpes épaisses à la viande, fruits de mer ou légumes, à griller soi-même sur une plaque chauffante.
  • Onigiri - Boules de riz triangulaires, enveloppées d’une feuille d’algue et fourrées aux prunes séchées, au saumon grillé ou aux œufs de morue. Equivalents à nos sandwichs.
  • Shûmai - Raviolis chinois cuis à la vapeur, fourrés à la viande ou aux légumes.
    • Ebi shûmai, fourrés aux crevettes
    • Kani shûmai, fourrés au crabe


  • Takoyaki - Boulettes grillées à base de farine et d'œuf, fourrés de différents ingrédients : poulpe, gingembre, poireau, etc. Pour les fêtes.
  • Tempura - Plat aux origines portugaises introduit au XVIe siècle : assortiment de beignets de fruits de mer, de légumes et de poissons.
  • Yakisoba - Nouilles chinoises sautées avec des légumes et des morceaux de viande.


Les Nouilles
  • Râmen - Soupe de nouilles chinoises à base de bouillon de porc ou de poulet. Il en existe plusieurs.
    • Shôyu râmen, à la sauce de soja
    • Miso râmen, à base de miso
    • Shio râmen, bouillon salé

  • Soba - Nouilles à la farine de sarrasin consommées froides ou chaudes.
    • Zaru soba - froid, nouilles mises sur une natte de bambou et recouvertes de nori avec des rondelles de poireau, du wasabi et du bouillon à base de shôyu et de katsuobushi
    • Kitsune soba - chaud, bouillon chaud accompagnée de tôfu frit
    • Tanuki soba - chaud, recouvert de petits morceaux de pâte à beignets frits
    • Tempura soba - chaud, accompagné de crevettes en beignets
    • Yaki soba - chaud, nouilles sautées


  • Sômen et hiyamugi - Nouilles à base de farine de blé, semblables à l’udon en beaucoup plus fines, servies généralement froide dans un bol de glaçons, en été.
  • Udon - Nouilles épaisses à base de farine de blé, consommées froides ou chaudes.
    • Zaru udon - froid, nouilles mises sur une natte de bambou et recouvertes de nori avec des rondelles de poireau, du wasabi et du bouillon à base de shôyu et de katsuobushi.
    • Kitsune udon - chaud, bouillon chaud accompagnée de tôfu frit,
    • Tanuki udon - chaud, recouvert de petits morceaux de pâte à beignets frits
    • Tempura udon - chaud, accompagné de crevettes en beignets
    • Yaki udon - chaud, nouilles sautées


Les Poissons
  • Chirashi-zuhi - Plat populaire japonais à base de riz vinaigré, servi dans un bol ou dans une boîte en laque avec des tranches de poisson cru, de kamaboko ou des morceaux de fruits de mer.
  • Maki-zushi - Rouleau de riz vinaigré garni de thon, de concombre et de kanpyô.
  • Sashimi - Filets de saumon, de thon, de daurade ou de bonite cru accompagnés de daikon râpé, assaisonnés avec du shôyu et un peu de wasabi.
  • Sushi - Boulette de riz recouverte d’une tranche de thon, saumon, daurade, bonite crue ou bien de crevette, de calmar, d'oursin, d'œufs de poissons comme l'ikura ou encore d'un morceau d'omelette. Elle est assaisonnée de sushizu (vinaigre de riz sucré), d’une pointe de wasabi et accompagnée de gari (gingembre mariné).
  • Unajû - Tranches d'anguilles grillées au feu de bois déposées sur du riz, arrosées d’une sauce légèrement sucrée et servies dans une boîte en laque ou dans un bol.
  • Yakizakana - Petit déjeuné japonais à base de poisson grillé accompagné de riz et d’une soupe miso.


Viandes
  • Donburi - Plats à base de riz servis dans un bol.
  • Katsu-Don - Escalope panée servie sur du riz.
  • Korokke - Croquettes à base de purée de pomme de terre, de légumes et de viande.
    • Kani korokke, à base de crabe
    • Kurîmu korokke, à base de crème
    • Kôn korokke, à base de maïs


  • Kushikatsu - Brochettes de viande de porc et de poireaux panées.
  • Nabemono - Appellation des fondues japonaises
    • Sukiyaki, la plus populaire des fondues japonaises : des lamelles de bœuf et des légumes mijotés dans une marmite et trempés dans une sauce composée de sucre, de mirin et de shôyu.
    • Shabu-shabu, fondue servie avec du gomadare (sauce épaisse au sésame) ou du ponzu (sauce soja avec du bouillon dashi et du jus de citron. Les ingrédients, semblables au sukiyaki, sont revenus dans du bouillon.


  • Ten-Don - Assortiment de beignets servis sur du riz.
  • Tonkatsu - Côtelette de porc panée servie avec du chou râpé.
  • Yakiniku, "viande grillée" - Plat aux origines coréennes : fines tranches de viande trempées dans une sauce épicée et grillées au barbecue.
  • Yakitori - Brochettes de poulet (toutes les parties : chair, peau, cœur, foie…) cuites au feu de bois et servies avec du yakitori no tare.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-matsue.forumgratuit.org
Le Directeur
Le Fondateur - Le Directeur

avatar

Masculin Messages : 372
Date d'inscription : 29/11/2011

Feuille de Personnage
Âge : 52 ans
Club :
Logement (avec numéro): Appartement 0

MessageSujet: Re: 11. La Cuisine Japonaise - La Musique Japonaise   Mar 26 Juin - 12:53

Kurokawa-Senseï a fait quelques recherches sur la musique japonaise
pour avoir une légère base et vous permettre d'affiner les goûts musicaux
de vos personnages en Role Play

Les Courants Musicaux
    Au Japon, la musique s’articule autour de deux grands courants musicaux : l’Enka et la J-music.

  • L’Enka représente la musique traditionnelle japonaise se caractérisant par une mélodie typiquement orientale. Elle nécessite une technique vocale spécifique appelée "kobuchi" soit un style de mélisme : une seule syllabe du texte est progressivement chantée pendant que différentes notes se succèdent.
    Auparavant, l’Enka dégageait une image quelque peu démodée et se chantait par des interprètes âgés. De nos jours, cette réputation tend à disparaître, avec l’apparition de jeunes enkakashu, chanteurs d’Enka.

  • La J-music désigne la musique contemporaine par excellence, née d’une influence étrangère. Elle regroupe différents genres pouvant être répartis de la façon suivante :
    • La J-Pop : les boysband, les girlsband, le R&B ou encore le hip-hop.
    • Le J-Rock : le rock, le punk comme le visual rock, par exemple.


Groupes et genres musicaux
  • La J-Pop

    • Les boysband
      Au Japon, ils proviennent principalement de deux grandes écoles : le Jonnhy’s Jimusho et l’Okinawa Actors School.

      Crée en 1963 par Jonnhy H.Kitagawa, l'établissement Jonnhy’s Jimusho est une grande maison de production qui a lancé le groupe Jonnies. Les premiers succès arrivent véritablement dans les années 80, avec Ninja, Otokogumi, Shibugakitai, Shônentai et Hikaru Genji.
      Aujourd’hui, le Jonnhy’s Jimusho produit des groupes comme SMAP, TOKIO, V6, Tackey et Tsubasa. Nous retrouvons également Arashi et News, dans le top 20 du classement des meilleures ventes.

      La maison recrute des jeunes pré-adolescents de talents, ayant une belle apparence pour plaire aux collégiennes et aux lycéennes. Les élèves sont initiés à la danse, au chant et au théâtre. Ils jouent dans des publicités et dans des feuilletons japonais appelés dramas pour favoriser leur popularité.

      D’autres groupes, comme Da Pump, sont issus de l’établissement Okinawa Actors School. Ce dernier est chargé de développer et d'approfondir le talent des jeunes artistes recrutés. Selon son directeur principal, Masayuki Makino, "la musique, la danse, le théâtre et d’autres activités comme le karaté doivent permettre aux nouvelles générations de s’exprimer et de gagner en maturité, dans un environnement libre et adapté".

    • Les girlsband
      Phénomène plutôt ancien au Japon, les girlsband ont vu le jour dans les années 80, avec le célèbre groupe Onyanko Club, comprenant au moins 50 membres à l'origine.
      De nos jours, ils sont devenus une véritable institution concurrence directement les boysband.

      Certains groupes comme Max et Speed, même s'il n'est plus en activité aujourd'hui, viennent de l’établissement. En revanche, certains comme Morning Musume, Tanpopo et Puchi Moni ont été littéralement créés dans le cadre du Hello Project. Lancé par Tsunku, le chanteur de Shalan Q, ce projet a été mis en place pour concurrencer et détrôner une parmi des boysband.

      La maison de disques Avex a lancé le groupe Dream, aux membres choisis lors d'un casting en décembre 1999 - Mai Matsumuro, Yû Hasebe et Kana Tachibana- pour contrebalancer la notoriété et la gloire du groupe Speed.

    • Hip Hop
      Dans les années 80 également, le Hip Hop débarque au Japon. Tout droit venu des Etats-Unis par la tournée de Rock Steady Crew et de Run DMC, de nombreux artistes se sont alors orientés vers ce style de musique.
      Depuis la fin des années 90, Dragon Ash est l’un des groupes le plus en vogue, avec des morceaux comme "Grateful Days" ou "Shizuka na Hibi no Kaidan wo".
      Grâce à son charisme et à son aisance à jouer avec les mots, Zeebra est aussi devenu la figure incontournable du hip-hop japonais.


  • J-Rock
    • Rock
      Le rock japonais est un sous-genre du rock mêlé à des éléments de musique japonaise.
      Ce type de musique émerge au Japon durant les années 1970 et se popularise plus tard hors des frontières, notamment aux États-Unis et en Europe sans aucun doute car les chanteurs et groupes japonais se revendiquent anti-drogue.
      Initialement inspiré par le tout premier concert donné par le groupe britannique The Beatles en 1966, le rock psychédélique évolue et s'approfondie grâce à des chanteurs-compositeurs comme Kazuki Tomokawa et Kan Mikami, qui deviennent populaires. Une scène folk-rock apparaît alors, conduite par Magical Power Mako en même temps qu'un rock progressif radical arrive avec After Dinner, YB02, Kenso et Koenji Hyakkei2.

    • Visual Rock
      Plus qu'un genre de musique, le visual rock est proche d'un mode de vie.
      En 1989, un groupe de rock violent appelé X Japan popularise le premier mouvement rock japonais, connu sous le nom de Visual Keï. Par leur popularité et le nombre de groupes formés grâce à eux, ils en feront un véritablement style musical moins violent.
      Les groupes se démarquent des autres par leur tenue vestimentaire gothique, leur coiffure extravagante et leur maquillage outrancier. Leur registre comprend aussi bien du pop-rock que du metal, en passant par le hard-rock, ou encore des ballades telles que "Crucify my Love", "Say anything" ou "Endless Rain" de X Japan.
      L’Arc-en-ciel, Dir en Grey, Lareine da Arc sont les groupes les plus renommés.

    • Punk
      Le punk hardcore japonais définit la scène punk hardcore au Japon, issu des changements économiques et sociaux ayant émergé dans le pays dans les années 1980.
      SS, formé en 1977, est considéré comme le premier groupe du genre. Des groupes comme The Stalin et GISM suivent ensuite et se forment. À quelques occasions, les musiciens japonais de punk hardcore font usage d'éléments sonores issus du crossover thrash, du thrash metal, de l'anarcho-punk, l'horror punk, le D-beat et le grindcore.
      Les groupes locaux se popularisent en même temps que les groupes finlandais et suédois dans leurs pays respectifs. Burning Spirits, littéralement "Les esprits brûlants", est un terme attribué à la plupart des groupes de punk hardcore japonais qui mêlent des éléments issus du crust punk à la férocité instrumentale du speed metal des années 1980.

Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-matsue.forumgratuit.org
 
11. La Cuisine Japonaise - La Musique Japonaise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Yokai (Mythologie Japonaise)
» Le katana, sabre impérial et mythologie japonaise.
» [ROSA/XY] Une distribution japonaise de Volcanion
» LA CUISINE MEDIEVALE
» LA CUISINE JAPONAISE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matsue :: La Réglementation :: L'Inscription :: Albums-
Sauter vers: