Matsue est un forum de barges... Mais ils sont gentils et chaleureux

 
AccueilFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yusaku Katsuki
Tatoueur - Professeur

avatar

Féminin Messages : 3
Date d'inscription : 01/11/2018

Feuille de Personnage
Âge : 27 ans
Club :
Logement (avec numéro):

MessageSujet: Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]   Jeu 1 Nov - 22:05

Carte d'identité

  • Avatar : Himuro Tatsuya – Kuroko's Basket

  • Nom : Katsuki
  • Prénom(s) : Yusaku
  • Surnom(s) : A vous de trouver !
  • Âge - Date de Naissance (Jour et mois) : 27 ans. 9 décembre.
  • Groupe sanguin : A
  • Nationalité : Japonais
  • Orientation sexuelle : Bisexuel. Il aurait peut être plus tendance à être attiré par les hommes.
  • Classe et section / Matière enseignée / Statut : Tatoueur. Il possède son propre salon Nox. Il se trouve dans une rue. L'endroit est composé d'une première pièce où Yusaku accueille les personnes souhaitant se faire tatouer. De nombreux dessins de tatouages sont accrochés. Il est également enseignant optionnel d'art.
  • Interne ou Externe ? : Habite dans un studio, seul. Ce dernier se trouve au centre ville. Il est composé d'un salon, relié à une petite cuisine ouverte, ainsi que d'une chambre (salle de bain et toilettes sont bien entendu inclus). Bien que plutôt petit, le lieu est très chaleureux.

  • Un Club, si vous le souhaitez : None

  • Qualités - Défauts :  Qualités: Humble – Passionné  - Ouvert d'esprit Défauts: Provocateur – Sarcastique – Distant
  • Passion : Le dessin. Il avait toujours rêvé d'ouvrir son propre salon de tatouage.
  • Peurs / Phobie : Yusaku a une peur incontrôlée des voitures. Il est incapable d'en conduire une, et de monter dedans. S'il monte dedans, il aura automatiquement une crise de panique.

  • Lien tissé (non obligatoire) : /


Caractère


  • Yusaku a un caractère très calme. Il est très rare de le voir s'énerver. Il préfère le dialogue plutôt que d'entrer dans un conflit. Aussi, il faudra vraiment y aller fort pour le mettre en colère. Ce qui le fait cependant sortir de lui est l'irrespect. Que ce soit envers les femmes, ou envers lui même. S'il se montre poli avec vous, ce qui est toujours le cas, vous feriez bien d'en faire autant, sans quoi, vous risqueriez bien de le mettre en colère. Il a beaucoup de sang froid, et tente toujours de garder son calme face à une situation extrême. Il peut également paraître froid, mais ce n'est pas vraiment le cas. Il n'est le type de personne à être très chaleureux avec les personnes qu'il rencontre, cela dit, il sait se montrer aimable. Vous pouvez cependant lui arracher facilement un sourire en lui montrant des bébés animaux (surtout des hamsters), voir même en raconter une péripétie qui vous est arrivé dans la journée. Parler de dessins le rend joyeux, donner des conseils le mets également de bonne humeur. Il n'est pas très bavard, et aura très souvent du mal à engager une conversation, mais parler ne le dérange absolument pas, tant que vous ne posez pas de questions trop personnelles. En effet, il tient à son intimité, et à son espace vital.

    Yusaku est humble. Il n'est pas du genre à se vanter, même s'il est doué dans un domaine en particulier. Au contraire, il serait plutôt du genre à se situer dans la moyenne, voir en dessous. Il n'est absolument pas le type d'homme à se vanter et à se mettre en avant. Il vantera plutôt ce que les autres ont fait, plutôt que son propre travail.

    Il peut parfois se montrer provocant, dans ses mots comme dans son comportement. Si vous rentrez dans son jeu, il ne s'arrêtera pas, sauf si vous lui dîtes. Si vous le provoquez, il y a des chances pour qu'il vous réponde. Il ne le fait cependant pas tout le temps, il ne faut donc pas être surpris si un jour il vous provoque et le lendemain, non. Sa provocation peut souvent passer pour le taquinerie également. Généralement, il ne le fait qu'avec les personnes avec qui il s'entend bien, et avec qui il y a un « certain » feeling. Il n'ira jamais cependant jusqu'à vous mettre dans l'embarras, et si vous n'êtes pas réceptif, il ne continuera pas. Il se montre sarcastique lorsqu'il voit que vous ne le prenez pas au sérieux, ou que vous n'êtes pas aimable avec lui.

    Yusaku n'est pas vraiment aguicheur ni séducteur, sans que cela le mette mal à l'aise. De lui même, il n'ira peut-être pas draguer quelqu'un mais si c'est vous qui le faîtes... Qui sait. Il ne croit pas réellement au grand amour, ni ayant jamais été vraiment confronté. Il est du genre volage, à ne pas vraiment s'attacher aux autres, même s'il n'affectionne pas particulièrement les coups d'un soir. Fidèle ? Ce serait un très grand mot, il aurait plutôt tendance à ne pas l'être. Mais n'ayant jamais été exclusif à quelqu'un, cette question demeure pour le moment sans réponse précise.

    Réservé, il n'est pas du genre à se faire remarquer. Il sait être très discret, et n'impose jamais sa présence. Il est gracieux et élégant, et n'est que très rarement vulgaire. Il est respectueux des autres, et déteste donc qu'on lui manque de respect. Yusaku parle toujours d'une voix basse, et si vous ne l'entendez pas, il ne répétera peut-être pas, surtout s'il voit que vous ne l'écoutez pas. Sa voix est calme et apaisante ; il ne hurle pratiquement jamais.

    Yusaku est quelqu'un de très sensible, même s'il ne le montre pas forcément. Il n'aime absolument pas être manipulé, et n'aime pas non plus qu'on joue avec lui, ou ses sentiments. Bien qu'il soit gentil, il n'est pour autant pas mère Thérésa, et ne sera pas présent pour vous tant que vous n'aurez pas une place spéciale pour lui, ou que vous ne soyez pas son ami(e). Il est complètement neutre avec les personnes qu'il ne connaît pas, et n'est pas du genre à faire la charité. Son visage n'est pas très expressif, et il peut paraître très voir, voir parfois hautain, mais ce n'est absolument pas le cas. S'il n'est pas forcément très amical au premier abord, il ne faut pour autant pas se fier totalement aux apparences. Pourtant, il est en réalité quelqu'un de très doux et passionné, il suffirait seulement de creuser un peu plus cette image d'homme banal qu'il pourrait renvoyer.

    Yusaku est quelqu'un de très chaleureux lorsqu'on le connaît vraiment, qui pourrait vous offrir le monde afin que vous soyez heureux. Malheureusement, personne n'a occupé cette place si particulière dans son cœur, et aujourd'hui, il lui est très difficile de s'ouvrir aux autres. Il parle rarement de lui, et de ses problèmes.

    Yusaku est quelqu'un de bienveillant, mais à nouveau, seulement avec les personnes qu'il connaît. Loyal, il tient toujours sa parole. Il a horreur du mensonge, et mettra un point d'honneur à vous dire la vérité, quitte à vous blesser. Pour lui, rien n'est pire que de vivre dans l'illusion d'un mensonge, sous prétexte de préserver une personne. Il ne mâche pas souvent ses mots, et manque parfois cruellement de tact. Il n'est pas du genre à s'excuser, s'il le fait auprès de vous, c'est qu'il le pense vraiment. Il n'est pas non plus du genre à dire ce qu'il ressent : il a beaucoup de mal à extérioriser ses sentiments. Dire « je t'aime » lui est pratiquement inconnu, tout comme parler d'une douleur qu'il éprouve, psychologiquement. Si vous le blessez, vous ne le saurez probablement pas, à moins de le lire sur son visage.

    Yusaku peut parfois se moquer de vous, à votre insu. Il est également adepte du sarcasme et de l'ironie, ainsi que de l'humour noir. Cependant, il n'ira pas jusqu'à vous faire du mal intentionnellement, sauf si vous l'avez cherché. Il peut parfois être très piquant dans ses paroles, et il ne faut pas toujours le prendre personnellement.

    Yusaku a une peau très sensible et très réactive, c'est pourquoi il n'aime pas spécialement être touché. Il n'est pas très tactile, et n'aime pas qu'on le pelote dans tous les sens, sauf exception et moments particuliers. Il a du mal avec les endroits plein de monde, vous ne le verrez donc jamais à un concert. La proximité le dérange et peut très facilement le mettre mal à l'aise. Malheureusement, comme il est incapable de conduire ou de monter dans une voiture, il est très souvent confronté aux transports en commun bondés. Mais il essaiera toujours de les éviter au maximum.

    Enfin, Yusaku est relativement fort mentalement. Il est très difficile de le manipuler ou de lui faire croire des choses. Il aura toujours son propre avis, et n'est pas du genre à se laisser avoir par de belles paroles. Une fois qu'il a une idée en tête, il sera très compliqué de la lui retirer. Vous pouvez parler de tout avec lui, il ne portera aucun jugement sur vous. Il accepte les personnes comme elles sont, peu importe que leurs idéaux soient différents des siens.

    Discret de nature, c'est également le cas pour ses relations amoureuses. Concernant son orientation, il est bisexuel, ayant tout de même une préférence pour les hommes, bien que les femmes soient également attirantes pour lui. Il n'est pas du genre à se montrer en public, et préféra les gestes discrets, que les grandes preuves d'amour. Il n'aime pas attirer l'attention sur lui. Ce n'est cependant pas par honte, ni de mal être. Il préfère garder ce qu'il se passe entre une autre personne et lui, les autres n'ont absolument pas besoin de savoir.

    Yusaku est très passionné dans son métier, et montre une détermination à toute épreuve. Si vous souhaitez vous faire tatouer par lui, il fera tout son possible pour comprendre au mieux vos souhaits et vos envies, et vous aiguillera toujours. Il fera également de son mieux pour s'adapter à votre budget. Pour lui, le tatouage est un art qui devrait être accessible à tous. Il vous parlera avec plaisir lors des tatouages, et même avant, afin de savoir pourquoi ce tatouage, si vous êtes sûr de vous. Il se montre très accueillant , ce qui peut être perturbant si vous le connaissez hors de son salon. En effet, sa passion pour le dessin se traduit notamment par son amour pour le tatouage, et savoir que d'autres personnes veulent se faire tatouer et aiment donc potentiellement ça, le fait toujours sourire. Sa passion se voit également dans le choix qu'il pourra vous proposer si vous lui demander de réaliser lui même votre tatouage : il vous proposera toujours plusieurs dessins, voir même trop.


Physique

  • Yusaku mesure 1m75, pour 60 kilos. Sa taille est plutôt élancée et svelte. Il est musclé sans être dans l'excès pour autant, le sport lui permettant de se défouler mais surtout de garder la forme. Ses cheveux sont noirs de jais, et ses yeux sont gris. Il possède un grain de beauté sous l'oeil droit, et une frange cache toujours son œil gauche.
    Vous le verrez rarement avec les cheveux tirés en arrière, même s'il lui arrive de porter un serre-tête ou des barrettes lorsqu'il travaille afin d'avoir une meilleure vision de ce qu'il est en train de faire. Son nez est fin, et ses lèvres plutôt charnues, d'une couleur rosée. Sa peau est très pâle, presque cadavérique. Ce n'est pas dû à un manque de vitamines ou quoique ce soit, c'est seulement son teint naturel. Yusaku ne bronze pas. Ses mains sont fines pour celles d'un homme.

    Ses oreilles sont percées, 3 fois pour la gauche, 4 pour la droite. Il possède également des piercings sur le haut des oreilles, ainsi qu'un à l'intérieur de l'oreille droite. Yusaku possède également de nombreux tatouages :un œil d'Horus sur son poignet droit, un signe de l'infini sur le gauche. Sur ce même bras, plus haut, juste en dessous de l'épaule, se trouve un tourbillon d'étoiles faisant tout le tour du bras. Il a également de petits oiseaux tatoués dans le cou. Une étoile est tatoué juste tout son oreille gauche, et un tatouage plus conséquent se trouve au creux de ses reins, représentant les différentes phases de la lune, en couleur. Enfin, une rose est tatoué sur sa nuque.
    Concernant le reste de ses piercings, il en a un à la langue, ainsi qu'un autre sous le coin droit, de la lèvre inférieure, qu'il échange souvent contre un anneau et a la fâcheuse tendance de jouer avec. Il ne le porte pas tout le temps, il lui arrive de le retirer.

    Yusaku a une cicatrise sur la joue gauche, très légère, ainsi que sur ses avants bras et ses jambes, beaucoup plus marquées, suite à l'accident.Sa peau rougit, et marque très facilement. S'il se cogne, même doucement, un bleu se formera très rapidement. S'il met du parfum, elle fera également des réactions, comme rougir et provoquer des démangeaisons. Il porte uniquement du parfum sur ses vêtements. Un simple petit coup de vent peut également le faire frissonner plus que de raison.

    Concernant son style vestimentaire, Yusaku est souvent habillé dans des teintes sombres, comme le noir, le gris, et très souvent du blanc également. Les couleurs vives ne sont absolument pas pour lui. Il porte très souvent un blouson ou des pantalons en cuir. De manière générale, il est toujours habillé de manière simple. Il privilégie les vêtements qui sont près du corps, plutôt que les vêtements amples, sans pour autant porter des choses excessivement moulantes. Chez lui, il portera des vêtements plus légers et confortables. Il porte également très souvent des bottines, qu'il n'attache pas.

    A part ses piercings, il ne porte que très rarement des bijoux, à part 3 bagues, 2, à l'annuaire gauche : il s'agit des alliances de ses parents. Il ne s'en sépare jamais, et les porte constamment sur lui. On lui demande très souvent, à cause des ces deux alliances, s'il est marié, s'il l'a été ou s'il a quelqu'un dans sa vie. (si vous voulez voir à quoi les bagues ressemblent : clique). La dernière est portée sur l'annuaire de sa main droite, et il s'agit d'une bague ayant appartenu à sa mère : une bague fine, en argent, surmontée d'un améthyste. Yusaku sait parfaitement que c'est étrange pour un homme de porter une bague pour femme, mais il s'en fiche. C'est une des rares choses qu'il possède ayant appartenu à sa mère. Les bagues ont dû être adaptées à sa taille.

    Son visage n'est pas expressif, et il peut donc paraître froid, cependant, ce n'est pas réellement le cas. Yusaku ne sourit pas beaucoup. Il sait qu'il a du charme, voir qu'il est beau, et il sait aussi qu'il plaît. Cependant, le jeune homme ne s'attarde pas spécialement sur son physique, ni spécialement sur celui des autres. La beauté se trouve dans le cœur des gens.


Histoire

  • Yusaku est né de l'amour de Yuri, et Juka, tout deux japonais. Il a poussé son premier cri le 9 décembre, à 23h. La grossesse fut éprouvante pour Yuri, l'accouchement difficile, mais après plusieurs heures de travail et de souffrance, elle pouvait enfin tenir son bébé dans ses bras. Le couple ne désirait avoir qu'un seul enfant, et voilà que leur vœux venait d'être exaucé. Yuri reconnu dans le regard de son fils son père, et son visage était un savant mélange de ceux de ses parents. Comment ne pas l'aimer déjà ? 
    Les premières années de vie de Yusaku furent paisibles. Il se révélait être un enfant joyeux, ne tenant jamais en place, et faisant constamment des bêtises. Né dans une famille aisée, sa mère étant ingénieure en nucléaire et son père travaillant dans la finance, il avait tout pour être heureux. Cependant, il ne fût jamais pourri-gâté, et ses parents mirent un point d'honneur à ce que leur enfant soit parfaitement éduqué. Lorsqu'il eut 4 ans, sa mère remarque que Yusaku passait son temps à dessiner (quitte à le faire également sur les murs du salon). La jeune femme décida alors de l'inscrire à des cours de dessin, et très rapidement, le petit garçon s'épanouit dans cette nouvelle discipline, et une passion naquit peu à peu en lui. Il passait son temps à gribouiller sur des feuilles, même lorsque sa famille était à la maison, et même pendant Noël. Il ne parvenait pas à lâcher ses crayons, et trouvait toujours un moment pour dessiner. Cela n'avait pas vraiment de forme, et c'était très souvent imprécis, mais Yusaku avait la tête rempli de tout ça. Yusaku entretenait de bonnes relations avec sa famille : il était cependant bien plus proche de sa mère que son père, cette dernière la comprenant mieux pour sa passion sur le dessin. Cependant, son père se montrait également très présent pour lui, et l'incitait très souvent à parler lorsque Yusaku avait des soucis, afin que ce dernier comprenne qu'il pouvait parler d'absolument tout avec ses parents. Yusaku n'a pas connu son grand-père, ce dernier étant parti bien avant sa naissance. Avec sa grand-mère, il était plutôt pourri-gâté : cette dernière avait tendance à en faire un peu trop pour lui. Elle lui offrait très souvent des cadeaux, ou prenait énormément de temps pour jouer avec lui. Elle passait également régulièrement le chercher après l'école, développant une relation forte avec son petit-fils. 

    A l'école, il n'était pas très studieux. Yuri tenta plusieurs fois de résonner son fils, qui n'avait que 8 ans, mais cela ne servit pas à grand chose... Elle voulait que Yusaku comprenne que les études étaient importantes. Mais il ne se plaisait pas en cours, il s'ennuyait, et gribouillait sur ses feuilles de cours. A la maison, il ne faisait plus aucune bêtise, c'était devenu un enfant très sage. Tout le contraire de ce qu'il était à l'école. Cependant, Yusaku n'a jamais manqué de respect à ses professeurs, ni même à ses camarades ou à des adultes de manière générale. Il ne parvenait simplement pas à tenir en place en cours. 

    A ses 9 ans, sa mère lui offrit son premier coffre à dessin, contenant des crayons et autres choses de très bonne qualité. Son père, lui, ne fût pas très content de cette initiative. Le petit n'était déjà pas concentré à l'école, mais avec ce coffret, c'était foutu : il allait passer son temps à dessiner, et il continuerait à avoir des notes exécrables. Ce fût à cette époque que Yusaku commença à parler de « vivre de ses dessins », ce qui hérissa les poils de son père et sourire sa mère. Pour Juka, il était hors de question qu'il choisisse un tel métier. Son fils serait un grand avocat, ou un grand médecin, oui ! Mais un dessinateur ? Hors de question ! Il n'aurait aucun avenir. Pour Yuri, ce n'était qu'un souhait de petit enfant, qu'il fallait certes tout de même prendre au sérieux, mais Yusaku avait encore le temps avant de réellement choisir ce qu'il souhaitait faire.
    A ses 10 ans, Yusaku découvrit les tatouages, et notamment le fait qu'il pouvait être porteur de messages. Il demanda à sa mère de l'aider à faire des recherches, ce qui surprit cette dernière, mais elle accepta. C'était un secret entre eux, car si Juka venait à l'apprendre, il serait furieux de savoir que son fils s'intéressait maintenant aux tatouages. Yusaku ne comprenait pas tout, il était sans doute trop petit, mais ces dessins sur la peau étaient si beaux, qu'il commença à en reproduire quelques uns, qu'il pouvait voir sur la peau des gens dans la rue, et commença même à en créer lui même, tout en y cachant du mieux qu'il le pouvait à son père.

    Yusaku n'avait pas beaucoup d'ami(e)s. A la récréation, il prenait toujours un petit carnet avec lui, pour continuer à dessiner. Il ne jouait que très rarement avec les autres. Sa mère l'incita pourtant à ne pas dessiner à l'école, après que les professeurs de Yusaku lui ait dit qu'il était souvent tout seul, afin qu'il puisse se faire des amies. Bien qu'il soit réticent au départ, Yusaku accepta tout de même, et se rendit rapidement compte que c'était amusant, de jouer avec les autres. Lui qui était si dynamique en étant petit commença peu à peu à se calmer. Il était devenu plus calme en classe. Il ne bavardait plus, étant trop occupé à dessiner. Ses notes n'étaient pourtant pas meilleurs, et il se fit de nombreuses fois réprimander par son père. Une dispute éclata entre lorsque ce dernier lui confisqua son coffret à dessin, et Yusaku, pour avoir osé répondre à son père, fut envoyer au lit sans dîner. Triste et frustré d'avoir été puni, Yusaku s'endormit après avoir pleuré une bonne partie de la soirée.

    Sa vie bascula un 15 décembre.

    La famille avait décidé de sortir prendre l'air, et de se promener un peu, malgré le froid glacial. Ils firent quelques boutiques, afin de faire du repérage pour Noël. Yusaku avait alors 10 ans. Il ne savait pas encore ce qu'il désirait pour Noël, mais sa mère avait déjà une petite idée. Elle comptait bien lui acheter encore du matériel pour le dessin : elle était certaine que cela ferait plaisir à son fils. Bien sûr, elle devrait tout d'abord en parler à son époux. Mais elle comptait bien le convaincre si ce dernier venait à refuser : après tout, c'était le cadeau de leur fils, pas le sien. Le plus important était de lui faire plaisir, non ? 
    Yusaku passa une très bonne journée, et aujourd'hui, il chérit toujours cette journée qu'il a passé avec ses parents. Il aimait sortir avec eux, il aimait aller manger au restaurant, passer du bon temps et rire. Son père, d'habitude si réservé, en profitait souvent pour faire le pitre, surtout dans les magasins. Et les éclats de rire de sa mère, qui résonnaient alors dans ses oreilles, étaient l'un des plus belles choses qui ne lui ait jamais été donné d'entendre.

    Lorsqu'ils reprirent la route, il neigeait énormément. Tellement, qu'il était assez difficile de voir, de plus, il faisait nuit noire. Yuri proposa d'aller manger quelque part, et d'éventuellement dormir dans un hôtel, si cela ne se calmait pas. Mais Juka refusa, argumentant qu'il serait prudent sur la route, et Yuri finit par accepter. Elle avait confiance en son mari, elle savait parfaitement que ce dernier n'était pas un fou du volant, que sa conduite avait toujours été prudente. Après avoir vérifié que Yusaku était bien attaché, ils prirent la route, doucement, sans se presser.

    Ce fût dans un virage, que Juka perdit le contrôle du véhicule. Ils percutèrent une voiture arrivant en face, qui roulait bien plus vite qu'eux. Yusaku ferma les yeux. Sous l'impact du choc, la voiture partit définitivement dans tous les sens, et fit plusieurs tonneaux, avant de s'immobiliser sur le toit. Lorsque Yusaku rouvrit les yeux, il avait la tête à l'envers, et avait du mal à respirer. Il sentit un liquide chaud couler jusqu'à son œil, le forçant à le fermer. En baissant le regard, il remarqua plusieurs bouts de verres plantés dans ses jambes et ses bras. Il commença à paniquer, et lorsqu'il leva son regard vers ses parents, son souffle se bloqua dans sa gorge. Son père avait les yeux grands ouverts, mais vides, du sang s'écoulant de sa tête et de sa bouche. Sa mère, elle, avait la tête tordue dans un angle étrange, les jambes encastrées dans le tableau de bord. 

    Il hurla.

    Il sentir la morsure du froid et de la neige sur sa peau, la chaleur de son sang. Un goût de fer et de sel vinrent se déposer sur sa langue alors qu'il commençait à pleurer, sans pouvoir contrôler les sanglots qui déchiraient sa gorge et sa poitrine. Sa joue gauche piquait sous le passage de ses larmes, mais la douleur se confondait avec celle qui habitait son corps. Il tenta en vain de se détacher, mais il n'y parvînt pas. Au bout de ce qui lui sembla être une éternité, il vit des lumières clignotantes se rapprocher, et entendit une voix, alors que quelqu'un le sortait de la carcasse de métal.

    Il ne se souvient pas de ce qui se passa ensuite. Il se souvient de ces images, de ses sanglots, de ses gémissements, de ses doigts, tremblants, cherchant désespérément à attraper quelque chose, des os brisés, des os cassés, du sang sur leur peau, sur sa peau. Des lumières, du froid et de la neige. 

    Lorsqu'il rouvrit les yeux, il était à l'hôpital. Il avait mal de partout, mais se releva pourtant vivement. Il appela sa mère, son père, il hurla encore et encore, jusqu'à ce que quelqu'un vienne et le calme. Dès qu'il fermait les yeux, il voyait cet accident, les yeux de son père, le cou tordu de sa mère, et il ne parvenait plus à se rendormir. 

    Il eut un suivi psychologique, jusqu'à ce qu'il termine le lycée. Au départ, sa relation avec sa psychologue était un peu tendu: en effet, le garçon ne comprenait pas ce qu'il se passait. Intérieurement, Yusaku n'était qu'une coquille vide. Il ne souriait plus, ne parlait pratiquement plus. Il ne parvenait pas à croire que tout ceci était arrivé. Au fur et à mesure, il accepta de s'ouvrir un peu plus. Il eût 2 psychologues différents au cours de son suivi : une, à Tokyo, et le deuxième, à Matsue, avec lequel il se sentit plus rapidement en confiance. Ce dernier comprenait ce qu'il avait vécu, ne le brusquait pas et prenait son temps avec lui. Et aujourd'hui, il sait que ce suivi lui a fait du bien.
    Il ne remit plus jamais le pieds dans une voiture, ayant beaucoup trop peur. Peur que cela se reproduise, peur de revoir ces images envahir son esprit à nouveau. Peu à peu, il s'habitua à sa nouvelle famille, mais ne parvint jamais à les appeler « papa » ou « maman ». Ils le comprirent parfaitement. Yusaku tissa une étroite relation avec Mana, sans jamais parvenir à être réellement proche de Toshiro. Ils s'entendaient bien, mais sans plus. Yusaku avait du mal avec lui, sans réellement savoir pourquoi, lui qui était pourtant gentils avec lui.

    Quelques semaines après cette accident, sa grand-mère passa le voir, afin de lui remettre des photos de ses parents, ainsi que leurs alliances et la bague de sa mère, qui avait pu être récupéré sur leur dépouille. A sa sortie de l'hôpital, Yusaku partit vivre avec sa grand-mère, et cette dernière se démena encore plus pour que le petit ne manque de rien. Mais cette dernière, malade, savait pertinemment qu'elle n'en aurait plus pour très longtemps. Elle en parla avec la psychologue de Yusaku, puis avec une assistante sociale, afin que Yusaku puisse être mis en relation avec une famille d'accueil, en vu, peut-être, d'une adoption. Si sa relation, au départ, n'était pas très belle, Yusaku s'habitua de plus en plus à Mana et Toshiro, et s'était avec plaisir qu'il passait du temps avec eux. Sa grand-mère l'accompagnait très souvent les voir, et ces derniers furent les premiers à annoncer à la vieille femme qu'ils adopteraient avec plaisir Yusaku, si cela se révélait-être nécessaire. Elle décéda 2 semaines plus tard. Cela fut un nouveau véritable choc pour le garçon, qui subit à nouveau la perte d'un être cher. Il fût donc placer en famille d'accueil, chez Mana et Toshiro, qui l'adoptèrent après de longues procédures.Puis, il décidèrent, d'un commun accord, de quitter Tokyo pour aller s'installer à Matsue. Yusaku avait beaucoup trop de souvenirs douloureux dans cette ville, il fallait qu'il change d'air. Pour s'y rendre, Mana décida d'y aller en train avec Yusaku, afin de ne pas imposer un voyage en voiture à ce dernier. La perte de sa grand-mère fût très difficile à vivre pour lui, venant rajouter un coup sur tout ce qu'il avait vécu. Mais sa tristesse était moindre que celle qu'il ressentait pour ses parents. Au départ, Yusaku portait les trois nouvelles bagues autour de son cou, et lorsqu'il eût la taille nécessaire pour les porter, il ne les quitta plus jamais. Elles furent adaptées à sa taille afin qu'il puisse les porter.

    A l'école, ses notes continuèrent à dégringoler, ses dessins se firent de plus en plus noirs. Mana s'inquiétait de plus en plus pour lui, essayant de l'aider par tous les moyens. Puis, Yusaku rencontra Sakura, une jeune fille qui était dans sa classe. Leur relation fût au départ un peu chaotique, Yusaku se montrant peu enclin à se faire des amies, mais la jeune femme finit peu à peu par s'imposer, à force de patience. Elle était la première à tenter de véritablement devenir son amie, et s'intéressait à ce qu'il faisait, à ce qu'il dessinait. Elle lui parlait de sa famille, d'elle, de ce qu'elle aimait faire, éveillant peu à peu la curiosité du garçon à son égard, et le forçant peu à peu à s'ouvrir également. Sakura devint petit à petit une véritable amie pour lui. Comme elle dessinait elle aussi, ils se mirent à faire des dessins ensembles. Il se voyait après les cours, s'invitait régulièrement chez eux. Peu à peu, Yusaku commença à remonter la pense, et fit son deuil, très difficilement. Ses nuits étaient encore parfois hantées par ses images, mais ce n'était plus aussi récurrent. 
    A 16 ans, il se rendit compte de ses sentiments pour Sakura. Ce n'était plus simplement une amie, elle était devenue beaucoup plus que ça. Il ne se passait pas une journée sans qu'il ne la cherche des yeux, sans qu'il ne veuille la voir sourire. Elle fût sans aucun doute son premier amour, (pas son premier grand amour cela dit). Malheureusement, ses sentiments n'étaient pas réciproques, et, après qu'il ait décidé de lui en parler, commencèrent petit à petit par perdre contact. Il ne déjeunait plus ensemble le midi, ne se voyait pratiquement plus à la fin des cours. Il fit son possible afin de tenter de garder contact avec elle, ne voulant pas que ce malentendu les sépare et brise leur amitié. Il ne comprenait pas réellement la réaction de Sakura : ils avaient été amis pendant des années, ne pouvaient-ils pas surmonter cela ? A moins que ses sentiments dégoûtent en réalité la jeune femme ? Yusaku ne savait pas, mais malgré ses efforts, la jeune femme s'éloigna tout de même. Yusaku eût du mal à l'accepter au départ : il venait de perdre sa meilleure amie. Mana lui expliqua que c'était la vie, qu'il n'y aurait peut-être pas toujours les mêmes personnes dans sa vie, qu'il fallait qu'il l'accepte. Que ce n'était pas une mauvais choses car, de toute manière, il serait amené à rencontrer de nouvelles personnes. Il venait de perdre son amie la plus précieuse, et même s'il gardait secrètement l'espoir de pouvoir redevenir ami avec elle, au fond, il savait que Sakura n'avait peut-être plus envie de le voir. 
    Au lycée, ses relations avec ses camarades étaient plutôt bonnes. Discret comme il était, il ne s'attirait pas d'ennuis, et n'était pas non plus du genre à embêter les autres. Sans dire qu'il avait énormément d'amis, il avait apprit à s'ouvrir aux autres et à les laisser entrer dans sa zone de confort, afin de tisser des liens avec eux. Avec sa famille d'accueil, tout se passait bien. Il s'entendait bien avec Mana et Toshiro. Il maintenait toujours une relation étroite avec Mana, et s'était rapproché de Toshiro avec le temps. Ce fût plus difficile avec le reste de la famille, après tout, il était une pièce rapportée, mais il fût très rapidement mis à l'aise. Si aujourd'hui, il ne les appelle toujours pas « papa » et « maman », Yusaku se sent comme chez lui avec eux.

    Peu après, à ses 17 ans, il remarqua son regard envers les hommes avait changé. Il ne les voyait plus comme des personnes du même sexe que lui... Il avait tendu une conversation entre plusieurs filles de sa classe, sur un type de mangas entre hommes. Par pure curiosité, il décida de faire des recherches ; et en réalité, tout parti de là. Il se rendit compte que les hommes pouvaient tout autant être attirants que les femmes, et qu'ils pouvaient se montrer bien plus doux qu'on ne pourrait le croire. Il commença à détailler leurs corps, à savoir ce que lui préférait ou pas, comme il pouvait le faire avec les femmes. Il trouva ça un peu étrange au départ, c'est vrai, il n'avait jamais vu de couples du même sexe, mais... Ce n'était pas quelque chose de mal, non ? Il alla en parler à Mana, à nouveau, et celle-ci lui sourit en lui ébouriffant les cheveux. A nouveau, elle lui fit comprendre que l'amour n'avait pas de genre, que c'était le cœur, qui choisissait, et non pas la raison. Et cela rassura Yusaku. Il eût quelques relations, femmes et hommes confondus, mais ne se posa jamais réellement avec quelqu'un. Il n'en ressentait ni le besoin, ni l'envie. Il souhaitait garder une certaine liberté, pouvoir faire ce qu'il voulait sans devoir rendre de compte, aussi ne s'engageait-il jamais dans des relations sérieuses. 
    Cette même année, il commença à faire du sport. D'abord, doucement, puis de plus en plus souvent. Cela devint une sorte de drogue, quelque chose qui lui permettait de se défouler et d'évacuer la tension qu'il pouvait ressentir. Au lycée, il faisait parti du club de dessin, mais en y réfléchissant, il aurait également pu être membre d'un club de sport. Il allait souvent courir avec Toshiro le week-end, et il éclatait de rire lorsque ce dernier lui hurlait de ralentir.

    Lorsqu'il termina le lycée, il énonça pour la première fois, son rêve d'être tatoueur et d'avoir son propre salon. Il avait toujours en tête les recherches faîtes avec sa mère lorsqu'il était plus jeune, et ce métier l'intriguait de plus en plus. Allier dessins et messages était une chose qui lui plaisait énormément, et ne voulais pas se diriger dans une autre branche de l'art. Mana fût littéralement horrifié. Tatoueur ?! Ce n'était pas un métier, c'était complètement illégal, il était hors de question que Yusaku se lance là-dedans. Des tensions apparurent entre Yusaku et ses parents adoptifs. Il était hors de question qu'il se lance dans des études tout en sachant que le métier, peu importe lequel, ne lui plairait pas. Lui, voulait être tatoueur. Après plusieurs discussions, Mana et Toshiro finirent par accepter. Mais Mana l'obligea à se lancer dans des études de médecines. Il accepta. Yusaku eût cependant la surprise de découvrir le coût des études de médecine, et refusa cette fois-ci catégoriquement d'y entrer. Il ne voulait pas imposer ceci à Mana et Toshiro, qui ne pourraient certainement pas assumer financièrement. Il ne voulait pas que l'héritage de ses parents passent là-dedans non plus. De plus, il voulait être reconnu pour son art, pas par un diplôme qui n'avait rien à voir avec ce qu'il voulait faire. A nouveau Mana déchanta rapidement. Yusaku était en train de faire n'importe quoi. Elle fût cependant rassurer lorsque Yusaku décida d'intégrer une université d'art, afin de suivre un cursus et d'avoir de meilleures compétences en dessin, ce qui rassura un peu plus Mana (et également Toshiro). Il commença d'abord par faire une école préparatoire d'1 an, afin de se préparer au mieux au concours d'université. Ce fût l'une des rares fois, depuis des années, où il se sentait enfin revivre. Il s'épanouissait dans sa formation, et, pouvait enfin dessiner quand il le voulait. Il chercha également en parallèle un Maître Tatoueur, afin de se former aux tatouages une fois sortit de l'université. Il en trouva deux, notamment un qui pouvait lui apprendre les tatouages traditionnels, et Yusaku en était réellement très content. Il se fit son premier tatouage en sortant de l'université, une étoile, sous l'oreille gauche. Cette dernière est une représentation pour sa mère. Mana faillit cette fois faire une crise cardiaque, mais comprit cependant les intentions de Yusaku. Plus ou moins. Puis il enchaîna très rapidement avec d'autres. Le tourbillon d'étoiles, pour son père, le symbole de l'infini, pour signifier qu'il aimera toujours ses parents, ainsi que Mana et Toshiro, et sa grand-mère ; la rose dans sa nuque, parce que c'est sa fleur préférée ; les oiseaux dans son cou simplement parce qu'il trouvait cela jolie. Enfin, les différentes phases de la lune, sans véritable raison particulière si ce n'est pour la beauté du tatouage. Pour ses piercings, Mana ne dit rien. Elle n'avait plus la force d'essayer de résonner Yusaku quant aux déformations corporels. Si Yusaku s'est fait percer sous la lèvre, c'est avant tout pour casser sa ressemblance avec son père : voir son visage dans le miroir se révélait parfois être difficile pour lui et faisait remonter des souvenirs douloureux pour lui.
    Il se forma également aux tatouages traditionnels japonais : la grandeur des tatouages, couvrants parfois intégralement le corps de leurs porteurs, ainsi que la signification qu'il pouvait porter, le fascina. Cette formation fût beaucoup plus compliqué que celle des tatouages « classiques », de part la complexité des tatouages, mais il dût également apprendre les techniques, ainsi que les légendes japonaises. Yusaku a cependant toujours eût de bonnes relations avec ses 2 maîtres tatoueurs, notamment avec celui qui lui enseigna les tatouages traditionnels. Ce dernier était tellement passionné que le voir à l’œuvre était un régal. Il espère un jour pouvoir également transmettre sa passion pour le dessin. Yusaku est aussi toujours en contact avec son premier Maître Tatoueur, ils entretiennent une très bonne relation amicale, et Yusaku le considère un peu comme son frère : c'est toujours vers lui qu'il se tourne pour lui demander des conseils. Même durant sa formation, ils se sont tout de suite bien entendus, bien que son Maître restait ferme avec lui, afin que Yusaku soit formé le mieux possible. Il travailla dans plusieurs salons à la fin de sa formation. Notamment afin de peaufiner encore sa technique. Après sa formation de tatoueur terminé, il fit une dernière année en université, afin de se former plus particulièrement au métier d'enseignant, ce qui était plus rassurant pour Mana : Yusaku pourrait au moins avoir un travail plus stable. Et ce dernier ne voulait pas avoir à dépendre encore de sa mère adoptive. A 26 ans, grâce à l'argent économisé et également à l'aide de l'héritage de ses parents, il ouvrit son propre salon. Il sait parfaitement que c'est risqué, mais Yusaku fait ce qu'il aime le plus, et c'est, pour le moment, le plus important pour lui. On lui proposa ensuite de devenir professeur optionnel d'art, au lycée, à condition qu'il retire ses piercings pour faire cours. Ce fût Mana qui le poussa à accepter. Yusaku accepta, plutôt avec plaisir en réalité, avec la contrepartie de devoir retirer ses piercings, ce qui, en réalité, ne le dérangeait pas plus que cela.

    Aujourd'hui, Yusaku a repris sa vie en main. Mais ses nuits sont parfois toujours hantées par ses images, et il ne peut pas monter dans une voiture sans faire crise de panique. Il entretient également une relation fusionnelle avec ses « parents » , ces derniers l'ayant toujours soutenu dans ce qu'il entreprenait. Malheureusement, il ne pourra jamais les considérer réellement comme tel, et ces derniers le savent très bien. Mana l'appelle d'ailleurs presque tous les jours pour prendre de ses nouvelles, ce qui a tendance à un peu irriter Yusaku, surtout lorsqu'il est en plein travail. Il déteste être dérangé lorsqu'il tatoue quelqu'un.


Joueur

  • Prénom/Pseudo : Sarah :')
  • Âge IRL (obligatoire) : 20 ans o/
  • Comment vous nous avez trouvé :Par curiosité,  en fouillant un peu sur internet o/
  • Souhaitez-vous être guidé et aidé par un(e) parrain/marraine sur le forum et pour la présentation de votre personnage : Pour le moment ça va :')
  • Membre occasionnel (au moins une réponse Role Play tous les 3 mois, 1 fois par mois sur le forum, 1 fois sur 30 jours sur la Chat-Box en fonction des présents) ou bien membre permanent (une réponse Role Play au maximum toutes les 3 semaines, 1 fois par semaine sur le forum, 1 fois sur 10 jours sur la Chat-Box en fonction des présents) : Membre permanent !

  • Qu’attendez-vous du forum ? Avez-vous des demandes particulières ? Des questions ? Un vœu à exaucer ? J'espère bien m'amuser en votre compagnie O//// Je suis quelqu'un de très angoissée et stressée IRL, aussi je vous demanderai juste de pas me mettre la pression si je n'ai pas encore répondu aux RPS ou autre ;; Je suis assez rapide et je préviens toujours lorsque j'aurais du retard, mais me spammer servira juste à me faire paniquer et je répondrais encore plus doucement /PAN Et si jamais vous bloquez sur ma réponse, n'hésitez pas à me le dire, je la modifierai dans la mesure du possible o///

  • Lecture et approbation du règlement : Lu et approuvé o///

  • Un petit mot de fin ? Un ancien ou un second compte d'un membre ? Il faut que je signale que c'est réellement un miracle que le code  n'ait pas bugué. Je fais toujours buguer les codes sans même les toucher ;; (Sachez également que j'ai repris le caractère d'un personnage m'appartenant sur un autre forum, no plagiat donc o/)


Dernière édition par Yusaku Katsuki le Mer 14 Nov - 13:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le Directeur
Le Fondateur - Le Directeur

avatar

Masculin Messages : 377
Date d'inscription : 29/11/2011

Feuille de Personnage
Âge : 52 ans
Club :
Logement (avec numéro): Appartement 0

MessageSujet: Re: Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]   Lun 5 Nov - 21:03

Bonsoir Katsuki-Sama,

Nous vous souhaitons la bienvenue sur Matsue et vous remercions pour votre présentation. Après sa lecture, nous aimerions voir avec vous plusieurs points avant de vous valider, officiellement. Ces questionnements sont pour vous aider à approfondir votre personnage ; ils ne contiennent aucun jugement.
De plus, les informations transmises pour certains points sont un résumé simplifié des informations trouvées sur différents sites consacrés au Japon.

Carte d'Identité
  • Pour l'organisation du forum, pourriez-vous indiquer le nom et le lieu du salon de tatouages de votre personnage. Dans la même optique, auriez-vous l'amabilité de préciser son type de logement (studio, appartement, maison…) et comment votre personnage le surnomme ?


Caractère et Physique
  • Votre personnage est peu expressif mais il ressent des émotions. Qu'est-ce qui le met en colère, le rend joyeux et l'émeut ? Comment réagit-il sous le joug de ses fortes émotions ?
  • Vous exprimez que votre personnage est calme, réservé, discret jusqu'à parler doucement et qu'il garde son sang-froid. Qu'entendez-vous donc par le trait de caractère principal "Passionné" ? Comment ce trait se manifeste-t-il véritablement ?
  • Pourriez-vous émettre dans quelles circonstances peut-il être provoquant et sarcastique ?
  • Proposition. A la suite de la citation ci-dessous, de notre point de vue, vous avez la possibilité d'approfondir l'ouverture d'esprit de votre personnage en indiquant qu'il est prêt à dialoguer sans jugement, apprendre à connaître une personne avec des opinions différentes des siennes.
    Citation :
    Il aura toujours son propre avis, et n'est pas du genre à se laisser avoir par de belles paroles. Une fois qu'il a une idée en tête, il sera très compliqué de la lui retirer.

  • Pourriez-vous décrire dans la section physique la sensibilité et la réactivité de la peau de votre personnage, s'il vous plait ?
  • Nous présumons que pour porter les alliances de ses parents comme la bague de sa mère, il les a faits ajuster à la taille de ses doigts.


Histoire
  • Nous vous prévenons qu'au Japon, le système hiérarchique est très important. L'insolence est considérée comme une marque d'irrespect et est une limite à ne pas dépasser que tout écolier apprend au plus jeune âge.
  • Le gouvernement japonais favorise le groupe avant l'individu. Si votre personnage s'isole progressivement par sa passion jusqu'à que ses camarades de classe les plus proches ne partagent plus de jeux avec lui, ses professeurs le remarqueraient rapidement et en parleraient aux parents.
    De plus, est-ce qu'il n'y a vraiment aucun de ses camarades ayant d'appréciation pour une activité sportive ou intellectuelle pouvant permette une compréhension envers votre personnage ?
    Comment, malgré sa distance, ses humeurs plus sombres après l'accident jusqu'à qu'elles ressortent dans ses dessins, la jeune Sakura parvient à se lier avec lui ?
  • Dans le système japonais, la famille est essentielle. Il est peu probable que les grands-parents n'accueillent pas leur unique petit-fils. Une nourrice peut être un recours pour les aider dans la prise en charge de votre personnage grâce à l'aisance financière gagnée de l'héritage.
    De plus, une famille d'accueil est un moyen pour éviter de placer les enfants en orphelinat. Dans la plupart des cas et malgré un suivi d'un(e) assistant(e) social(e), -voire plusieurs- ils connaissent plusieurs foyers en fonction des lieux géographiques des écoles choisies et les changements pouvant arrivés dans les familles. Si la famille d'accueil de votre personnage ne l'adopte pas, il ne peut pas les accompagner et est en conséquence, placé dans une nouvelle famille d'accueil.
  • Par l'accident en lui-même, la perte des parents de votre personnage et son âge à l'époque des faits puis, par son comportement, le décès de sa grand-mère, ses insomnies et sa peur des voitures, nous croyions que son/sa thérapeute ne souhaite pas arrêter son suivi.
  • Est-ce votre personnage a-t-il hésité à confier ses nouveaux sentiments à son amie de peur de la perdre ou bien, n'a-t-il pas penser qu'elle puisse prendre ses distances ? N'a-t-il pas tenté de retrouver leur amitié de par l'importance qu'elle a pour lui ?
  • Quel événement s'est-il produit pour que le regard de votre personnage se modifie envers les hommes ?
  • Quand votre personnage a-t-il vraiment décidé d'être tatoueur surtout venant d'une personne d'un milieu social plus aisé que la moyenne ?
    Informations relatives au métier:
     
  • En partant des informations recueillies, nous serions d'avis que votre personnage vit grâce à l'héritage de ses parents plus que des bénéfices dégagés de son salon pour le moment surtout au sein d'une ville comme Matsue. Certes, elle est touristique mais est éloignée de la Capitale et des autres grandes villes favorisant plus facilement le bouche-à-oreille.
  • Contradiction légère. Votre personnage est passionné par le tatouage de par la symbolique qu'il représente. Cependant et malgré son vécu, il n'a fait aucun tatouage pour représenter quelque chose d'important pour lui. De plus, dans ce cas, n'a-t-il pas eu des difficultés à choisir ses tatouages et leur emplacement respectif s'ils n'ont aucune signification pour lui ?
  • Quelle relation votre personnage a-t-il avec son père sa mère avant l'accident ? Quelle relation a-t-il avec ses grands-parents avant et après l'accident ? Quelles relations a-t-il avec son assistant(e) social(e) ? Les différents psychologues qui l'ont suivi ? Les membres de la famille d'accueil (père, mère, autres enfants) ? Ses parents adoptifs ? Quels liens a-t-il avec ses camarades de classe au lycée et à l'université ? Qu'en-t-il de sa relation avec son maître tatoueur s'il est en apprentissage ?


Nous vous remercions par avance pour les modifications apportées, partant de nos pistes. Vous pouvez nous contacter par Message Privé ou, en cas d'absence de notre part, contacter Bellucci-Sama pour une explication plus détaillée sur tout point.

Bien à vous,
Le Directeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-matsue.forumgratuit.org
Yusaku Katsuki
Tatoueur - Professeur

avatar

Féminin Messages : 3
Date d'inscription : 01/11/2018

Feuille de Personnage
Âge : 27 ans
Club :
Logement (avec numéro):

MessageSujet: Re: Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]   Sam 10 Nov - 18:57

Bonsoir, 

J'ai modifié ma fiche selon vos recommandations, merci encore pour votre aide par MP ! Je remercie également Bellucci-Sama pour l'aide apportée *^* 

Concernant la carte d'identité:
Spoiler:
 

Caractère et Physique


  • Votre personnage est peu expressif mais il ressent des émotions. Qu'est-ce qui le met en colère, le rend joyeux et l'émeut ? Comment réagit-il sous le joug de ses fortes émotions ? 
  • Vous exprimez que votre personnage est calme, réservé, discret jusqu'à parler doucement et qu'il garde son sang-froid. Qu'entendez-vous donc par le trait de caractère principal "Passionné" ? Comment ce trait se manifeste-t-il véritablement ?


Spoiler:
 
 


  • Pourriez-vous émettre dans quelles circonstances peut-il être provoquant et sarcastique ?


Spoiler:
 
 

  • Proposition. A la suite de la citation ci-dessous, de notre point de vue, vous avez la possibilité d'approfondir l'ouverture d'esprit de votre personnage en indiquant qu'il est prêt à dialoguer sans jugement, apprendre à connaître une personne avec des opinions différentes des siennes. 


Spoiler:
 


  • Pourriez-vous décrire dans la section physique la sensibilité et la réactivité de la peau de votre personnage, s'il vous plait ?


Spoiler:
 



  • Nous présumons que pour porter les alliances de ses parents comme la bague de sa mère, il les a faits ajuster à la taille de ses doigts.


Spoiler:
 

Histoire


  • Nous vous prévenons qu'au Japon, le système hiérarchique est très important. L'insolence est considérée comme une marque d'irrespect et est une limite à ne pas dépasser que tout écolier apprend au plus jeune âge. 


La partie sur l'insolence a été retirée. 


  • Le gouvernement japonais favorise le groupe avant l'individu. Si votre personnage s'isole progressivement par sa passion jusqu'à que ses camarades de classe les plus proches ne partagent plus de jeux avec lui, ses professeurs le remarqueraient rapidement et en parleraient aux parents.
    De plus, est-ce qu'il n'y a vraiment aucun de ses camarades ayant d'appréciation pour une activité sportive ou intellectuelle pouvant permette une compréhension envers votre personnage ?


Spoiler:
 


  • Comment, malgré sa distance, ses humeurs plus sombres après l'accident jusqu'à qu'elles ressortent dans ses dessins, la jeune Sakura parvient à se lier avec lui ? 


Spoiler:
 
 


  • Dans le système japonais, la famille est essentielle. Il est peu probable que les grands-parents n'accueillent pas leur unique petit-fils. Une nourrice peut être un recours pour les aider dans la prise en charge de votre personnage grâce à l'aisance financière gagnée de l'héritage. 
    De plus, une famille d'accueil est un moyen pour éviter de placer les enfants en orphelinat. Dans la plupart des cas et malgré un suivi d'un(e) assistant(e) social(e), -voire plusieurs- ils connaissent plusieurs foyers en fonction des lieux géographiques des écoles choisies et les changements pouvant arrivés dans les familles. Si la famille d'accueil de votre personnage ne l'adopte pas, il ne peut pas les accompagner et est en conséquence, placé dans une nouvelle famille d'accueil.
  • Par l'accident en lui-même, la perte des parents de votre personnage et son âge à l'époque des faits puis, par son comportement, le décès de sa grand-mère, ses insomnies et sa peur des voitures, nous croyions que son/sa thérapeute ne souhaite pas arrêter son suivi.


Spoiler:
 


  • Est-ce votre personnage a-t-il hésité à confier ses nouveaux sentiments à son amie de peur de la perdre ou bien, n'a-t-il pas penser qu'elle puisse prendre ses distances ? N'a-t-il pas tenté de retrouver leur amitié de par l'importance qu'elle a pour lui ? 


Spoiler:
 


  • Quel événement s'est-il produit pour que le regard de votre personnage se modifie envers les hommes ?


Spoiler:
 


  • Quand votre personnage a-t-il vraiment décidé d'être tatoueur surtout venant d'une personne d'un milieu social plus aisé que la moyenne ?
    Informations relatives au métier: 
  • En partant des informations recueillies, nous serions d'avis que votre personnage vit grâce à l'héritage de ses parents plus que des bénéfices dégagés de son salon pour le moment surtout au sein d'une ville comme Matsue. Certes, elle est touristique mais est éloignée de la Capitale et des autres grandes villes favorisant plus facilement le bouche-à-oreille. 


Spoiler:
 


  • Contradiction légère. Votre personnage est passionné par le tatouage de par la symbolique qu'il représente. Cependant et malgré son vécu, il n'a fait aucun tatouage pour représenter quelque chose d'important pour lui. De plus, dans ce cas, n'a-t-il pas eu des difficultés à choisir ses tatouages et leur emplacement respectif s'ils n'ont aucune signification pour lui ?


Spoiler:
 


  • Quelle relation votre personnage a-t-il avec son père sa mère avant l'accident ? Quelle relation a-t-il avec ses grands-parents avant et après l'accident ? Quelles relations a-t-il avec son assistant(e) social(e) ? Les différents psychologues qui l'ont suivi ? Les membres de la famille d'accueil (père, mère, autres enfants) ? Ses parents adoptifs ? Quels liens a-t-il avec ses camarades de classe au lycée et à l'université ? Qu'en-t-il de sa relation avec son maître tatoueur s'il est en apprentissage ?


Spoiler:
 

Voilà, j'espère que toutes ces modifications iront ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Le Directeur
Le Fondateur - Le Directeur

avatar

Masculin Messages : 377
Date d'inscription : 29/11/2011

Feuille de Personnage
Âge : 52 ans
Club :
Logement (avec numéro): Appartement 0

MessageSujet: Re: Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]   Dim 11 Nov - 19:10

Bonsoir Katsuki-Sama,

Nous vous remercions pour les modifications apportées à votre présentation et de nous les avoir indiquées dans votre poste. A la suite d'une lecture attentive, nous aimerions l'ajout de la relation entretenue par votre personnage avec son Maître tatoueur, s'il vous plaît ?
Dans la même optique de développement, nous serions à même de vous proposer deux choses.

En premier lieu, en prenant en compte les difficultés rencontrées par votre personnage tout au long de sa scolarité, vous pourriez indiquer soit, qu'il prend des cours du soir ; soit, qu'il a intégré une ou deux années d'école préparatoire pour préparer les concours d'université (art comme médecine). De plus, les études de médecines sont difficiles autant que conséquentes financièrement ; il s'agirait d'une raison vraisemblable pour qu'il les arrête, en plus des regards et du jugement des autres concernant ses projets.

En second lieu, pour ouvrir vos possibilités de jeu sur Matsue, votre personnage pourrait être soit, un intervenant ponctuel aux cours optionnels artistiques ; soit, un enseignant optionnel de dessins en indiquant une année d'université pour la pédagogie et s'il accepte de se présenter devant les élèves sans ses piercings.

Si vous êtes en accord avec l'une et/ou l'autre de ces propositions, pourriez-vous les ajouter dans la section Histoire, en une ou deux lignes, s'il vous plaît ?
Dès que vous avez terminé, vous nous prévenez et nous procéderons, avec Bellucci-Sama, à votre validation officielle par l'enregistrement des informations relatives de votre personnage.

Bien à vous,
Le Directeur
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-matsue.forumgratuit.org
Yusaku Katsuki
Tatoueur - Professeur

avatar

Féminin Messages : 3
Date d'inscription : 01/11/2018

Feuille de Personnage
Âge : 27 ans
Club :
Logement (avec numéro):

MessageSujet: Re: Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]   Hier à 8:48

Bonjour Monsieur le Directeur, 

J'ai donc repris ma fiche comme demandé ! 

A la suite d'une lecture attentive, nous aimerions l'ajout de la relation entretenue par votre personnage avec son Maître tatoueur, s'il vous plaît ? 

->
Spoiler:
 

En premier lieu, en prenant en compte les difficultés rencontrées par votre personnage tout au long de sa scolarité, vous pourriez indiquer soit, qu'il prend des cours du soir ; soit, qu'il a intégré une ou deux années d'école préparatoire pour préparer les concours d'université (art comme médecine). De plus, les études de médecines sont difficiles autant que conséquentes financièrement ; il s'agirait d'une raison vraisemblable pour qu'il les arrête, en plus des regards et du jugement des autres concernant ses projets. 

En second lieu, pour ouvrir vos possibilités de jeu sur Matsue, votre personnage pourrait être soit, un intervenant ponctuel aux cours optionnels artistiques ; soit, un enseignant optionnel de dessins en indiquant une année d'université pour la pédagogie et s'il accepte de se présenter devant les élèves sans ses piercings. 


-> J'ai finalement retiré le fait qu'il ait été en médecine: je suis partie du principe qu'il s'est renseigné avant d'intégrer l'université de Médecine des coûts des études, et que, finalement, il part en cursus d'art tout de suite. 

Spoiler:
 

J'ai suivi la chronologie que vous avez envoyé par message, puisque c'est celle à laquelle je pensais. J'ai seulement rajouté la dernière année d'université que vous avez mentionné.

Je vous remercie à nouveau pour votre aide, j'espère que cela ira au niveau des études o/ 

Très bonne journée à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Le Directeur
Le Fondateur - Le Directeur

avatar

Masculin Messages : 377
Date d'inscription : 29/11/2011

Feuille de Personnage
Âge : 52 ans
Club :
Logement (avec numéro): Appartement 0

MessageSujet: Re: Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]   Aujourd'hui à 9:40

Bonjour Katsuki-Sama,

Nous vous remercions pour ces dernières modifications et de votre amabilité pour les préciser dans votre poste. Vous êtes officiellement validé.

Nous vous souhaitons la bienvenue en tant que Matsuéen !
Bellucci-Sama procédera à l'enregistrement des informations de votre personnage, en fin de journée.

Bien à vous,
Le Directeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://pensionnat-matsue.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yusaku Katsuki [Etape "Validation"]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prochaine etape dans la mise sous tutelle d'Haiti ?
» Kairos Nagao [ En attente d'une validation ]
» [2014] Giro d'Italia - Etape 21 terminé
» Présentation de Yusaku Kudo
» Vuelta a Espana - 20ème Etape: Terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Matsue :: La Réglementation :: L'Inscription :: Inscription des Personnages-
Sauter vers: